samedi 19 septembre 2015

Ascension du Yufudake


Yufudake vu de Yufuin.
C'était par un beau jeudi de mai que j'avais entrepris l'ascension du Yufudake, montagne qui domine la ville de Yufuin. Il fait partie du parc national Asokuju et culmine à un peu moins de 1600 m. C'est un volcan qui n'a pas eu d activité depuis très longtemps.
Point de départ de la randonnée

La randonnée comprend la montée jusqu'au cratère, le tour de ce dernier et la descente (qui peut, si on le souhaite remonter vers un autre mont). Pour ceux qui n'ont pas de véhicule, pas de problème, un bus au départ de la gare de Yufuin amène les randonneurs au départ (attention aux horaires car ils ne sont pas nombreux). Pour ceux qui ont un véhicule, il y a un parking.

Baton de randonnee mis a disposition

Au départ, des bâtons de randonnée sont en libre service, il suffit de le reposer en partant. Ça peut faire un compagnon de route le temps de la randonnée. Je précise qu'il s'agit d'un simple bâton pour ceux qui seraient tentés d'en garder un.

Le début de la randonnée se fait sur un chemin poussiereux au milieu d'herbes arrivant aux genoux. Mais assez rapidement on atteint la forêt et les choses sérieuses commencent.




Avant d'apprécier la vue depuis le Yufudake j'ai marché au milieu de la forêt pendant un bon moment. Le chemin n'est pas difficile, mais je n'ai croisé quasiment personne. Avec l'altitude, la végétation est plus éparse et on peut enfin apprécier la vue magnifique sur le bassin de Yufuin et les montagnes.


Lorsque j'étais complétement sorti de la forêt, le sommet semblait à porté de main. Sembler seulement, car le chemin était encore un peu long, plus raide et rocailleux. Je voyais vraiment que j'attaquais la base du cratère.


L'arrivée au cratère est vraiment raide mais offre une vue superbe.  Quand je suis arrivé en haut, j'avais devant moi une vue plongeante sur l'intérieur du cratère et derrière moi un paysage qui s'étendait jusqu'au mont Kuju. À partir de là, je pouvais partir à gauche ou à droite car le chemin fait le tour du cratère. À ce moment, je suis surpris de voir du monde.

Je pars sur la gauche. J'ai trouvé le chemin un peu dangeureux. J'étais vraiment surpris de me retrouver au bord d'un ravin et je me demandais si c'était vraiment un chemin.


Après quelques minutes, j'arrivais enfin au premier sommet pour souffler et manger. Durant la montée, la semelle d'une de mes chaussures s'était decollée, un randonneur me propose gentiment un bout de ficelle pour les rafistoler.

Le sommet ouest culmine à 1583.5m d'altitude
Je repars après la pause pour faire le tour du cratère. Le chemin passant sur des cretes, j'ai suivi d'autres randonneurs. Durant ce parcours j ai été surpris de trouver des vêtements abandonnés ou perdus.
On peut voir le chemin qui monte vers le sommet est, il est beaucoup plus facile d'accès que le chemin que j'avais pris.


Le chemin est très étroit et longe la crête, en bas à gauche de la photo ci-dessus, on aperçoit ma jambe. La photo est prise à la verticale pour vous montrer la verticalité.
 
Un rocher au visage humain regarde les randonneurs qui marchent vers le sommet est.


Soudainement, des nuages ont recouvert une partie du sommet est. Pendant ce laps de temps,  il y avait une ambiance irréelle, d'un temps clair me voilà pris dans la brume, tout avait disparu.

Une dizaine de personnes se trouvaient au sommet où j'arrivais enfin. L'accès au sommet est plus facile depuis la base du cratère.
Content de ma randonnée et du spectacle, je redescendais vers le parking, mais ma randonnée avait encore des surprises à m'offrir : j'ai croisé quelques biches et leurs faons. J' ai essayé de les prendre en photo mais je me suis dit qu'il valait mieux continuer ; je n'avais pas envie de croiser le père. Finalement, j'arrive sans encombre au parking, repose mon bâton. Heureux de ma balade, je n'avais qu'une envie : repartir pour une autre randonnée.
Je vous recommande cette balade si vous êtes sur Yufuin car elle très accessible et offre des vues splendides sur Oita, Beppu et Yufuin avec en toile de fond la chaine du Kuju.

1 commentaire:

  1. Merci pour cet article sur Yufudake (et le premier sur le lac Kinrin)! Je vais me rendre prochainement à Yufuin, aimant la randonnée je pense que je vais finalement rester là-bas deux jours pour profiter de ces petites merveilles de la nature.

    RépondreSupprimer